Mercedes-Benz

L’ECF Roudaut équipe ses camions MercedesBenz avec un système unique en Europe

Interview de Roger ROUDAUT, Président - Gaëlle ROUDAUT-LE-PABIC, Directrice Générale - Xavier DOLPHIN, Directeur Pédagogique & Exploitation
Livraison d'un véhicule en sortie d'usine Mercedes-Benz 

L'histoire de l’ECF Roudaut débute à Brest en 1968 par l'enseignement de la conduite automobile à destination du grand public. En 1981 l'entreprise se diversifie en s'ouvrant à la Formation Professionnelle dans les domaines du transport routier de marchandises et de voyageurs, à l’enseignement, ainsi qu’aux secteurs des BTP, logistique & sécurité. Le centre de formation dispense des formations spécifiques pour les chariots élévateurs, engins de chantier, nacelles élévatrices, auxiliaires… et des formations diplômantes en agent magasinier, préparateur de commandes, pelle hydraulique et chargeuse pelleteuse.

Le centre de formation emploie aujourd’hui plus de 80 collaborateurs, dont 50 enseignants pédagogues et 14 conseillers en formation. En 2017, pas moins de 5 495 stagiaires ont été formés par l’entreprise, pour un total de 316 344 heures dispensées.

Fort de près de 50 années d’expérience et précurseur en matière d’éducation à la sécurité routière, le Groupe ECF tient aujourd’hui une place de leader européen dans les domaines de l’éducation, de la formation à la conduite et à la sécurité routière et intervient à tous les âges de la vie du conducteur.

Comment votre entreprise s’est-elle développée ?

« Dès les années 80, nous avons créé une première agence à Landivisiau, véritable intersection entre les axes Roscoff/Quimper et Rennes/Brest. Nos clients étant implantés partout en France, il nous a fallu suivre l’évolution du marché et ses attentes en matière de formation spécifique à la conduite de poids lourds, notamment avec l’arrivée des formations continues obligatoires pour les conducteurs routiers en 1996. C’est ainsi que nous avons ouvert un second site à Guipavas en 2005, un autre à Hennebont en 2007, un à Quimper en 2008 et enfin un cinquième site à Vannes en 2017. »

Quelle est la taille de votre parc de véhicules industriels ?

« Nous sommes très rapidement passé d’un parc de véhicules industriels d’occasion à un parc 100 % neuf en 1997. Nos clients étant majoritairement équipés de Mercedes-Benz, et comme nos critères de choix portaient essentiellement sur la solidité du matériel, le confort et la facilité d’aménagement de la cabine, l’investissement s’est fait exclusivement sur cette marque. Le parc compte aujourd’hui 17 porteurs, 10 tracteurs, 5 cars, sans oublier toute la partie équipement avec notamment 4 camions remorques. La grande majorité sont des ACTROS. » 

La sécurité et le confort sont vos priorités. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

« Force est de constater que dans la cabine d’origine, la double commande est installée face au siège passager, à droite de la cabine. Dans cette configuration, le moniteur, protégé par sa ceinture de sécurité, ne peut pas, en cas de mauvaise trajectoire de l’apprenant, intervenir sur le volant pour sécuriser le véhicule.

Nous avons œuvré pour transformer cette configuration dans un but sécuritaire : que le siège passager devienne central afin que le formateur puisse avoir une vue du tableau de bord mais soit surtout en mesure d’intervenir sur le volant en cas de besoin. Nous avons donc inventé une commande manuelle pour le frein, en lieu et place du classique frein au pied. 

Pour davantage de confort, nous avons souhaité que le siège du formateur soit identique à celui du chauffeur. Nous avons travaillé avec la carrosserie St Aubert pour que la banquette arrière, qui reçoit systématiquement 3 stagiaires, soit reculée au maximum afin de disposer de 32 cm entre la banquette et le siège chauffeur, au lieu des 17 cm habituels.

Comment Mercedes-Benz vous a accompagné dans votre projet ?

« Il a fallu 2 années entières pour obtenir l’homologation de ce dispositif. La DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) avait en effet classé le système comme « complexe ». L’UTAC CERAM a validé l’ensemble de l’aménagement, ce qui révolutionne véritablement notre métier. Nous sommes les seuls en France et en Europe à utiliser ce système breveté.

Notre but était d’obtenir auprès de Mercedes-Benz que le véhicule sorte avec le siège fixé au centre afin de pouvoir garantir la qualité du système dès la sortie de chaine. Mercedes-Benz a répondu favorablement à notre requête et a contribué à la conception même de la cabine. C’est un travail en collaboration de plusieurs mois qui a permis de faire sortir le camion Mercedes-Benz de l’usine directement avec le siège central.»

Les conditions d’apprentissage pour les stagiaires sont donc véritablement optimisées ?

« Notre volonté a toujours été de répondre aux besoins de nos clients, du marché, pour que les élèves retrouvent les mêmes contraintes lorsqu’ils arrivent chez leur employeur. Nous équipons nos camions avec les mêmes options que nos clients pour mettre nos apprenants dans les conditions réelles du marché. 

Nous avons ainsi opté pour le système FleetBoard pour tous les camions du parc. Nous l’utilisons pour communiquer auprès des élèves et leur enseigner la conduite rationnelle.

Nos stagiaires découvrent aussi les camions Mercedes-Benz par le biais des formations et nous avons de très bons retours. Certains de nos élèves, ont d’ailleurs choisi de s’équiper de camions de la marque après la formation. »

Quelle est votre relation avec le Groupe Etoile de l’Ouest Mercedes-Benz ?

« C’est un véritable travail de partenariat qui s’est installé avec le groupe Etoile de L’Ouest. Nos différents interlocuteurs ont toujours été à l’écoute de nos problématiques pour répondre à nos besoins et nous accompagner dans nos projets. Pour transformer la cabine, nous avons construit un relationnel fort, de confiance mutuelle, sur du long terme. 

Avec les véhicules de la marque Mercedes-Benz, nous apprécions tout d’abord l’esthétique du véhicule mais surtout nous avons une garantie de fiabilité car dans notre métier, les véhicules sont soumis à rude épreuve. Nous recommandons à 100 % les véhicules portant l’étoile Mercedes-Benz. »